Neuromedproject

Deux taux de retour sur investissement immobilier au choix

Les particuliers disposant d’un capital financier peuvent profiter d’une opportunité de placement immobilier leur assurant un retour sur investissement immobilier attractif. Il s’agit de la location de vacances. Sur son site, Center Parcs propose à la vente, quasi en permanence, des appartements et des cottages. Cela représente un placement immobilier sans risque et un bail sur le court ou le long terme. Le retour sur investissement immobilier est garanti au taux de 5 %. L’acquéreur peut préférer opter pour un taux variable de 3 % minimum, en plus d’une participation au chiffre d’affaires du parc.

Un placement immobilier dans une zone d’intérêt touristique

Les domaines gérés par Center Parcs Immobilier sont implantés dans des zones présentant un intérêt touristique. Investir dans un placement immobilier à la mer, à la montagne ou à la campagne, chez Center Parcs, c’est possible dans différents pays d’Europe tels que la France, l’Espagne, la Belgique, l’Allemagne ou les Pays-Bas. Acteur de référence dans l’immobilier de tourisme et soucieux du respect de l’environnement, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs conçoit, construit et gère des parcs touristiques durables. Après l’achat, il n’y a pas de mauvaises surprises pour le propriétaire qui n’a aucune facture d’eau, électricité ou d’assurance supplémentaires.

Des retours sur investissement immobilier réguliers

Pour un placement immobilier chez Center Parcs, le particulier est invité à consulter les offres de vente postées en ligne. Une recherche rapide permet de cibler les principaux critères de sélection. Les gîtes proposés à la vente sont accompagnés de photos et d’un descriptif. Vous pouvez demander un catalogue et prendre un rendez-vous avec un conseiller en immobilier. Vous obtiendrez toutes les informations nécessaires concernant les avantages financiers possibles d’un placement immobilier chez Center Parcs, à savoir que le futur propriétaire peut se voir proposer un financement et qu’il bénéficiera d’un usage illimité de sa résidence secondaire tout en percevant le montant de son retour sur investissement immobilier à un rythme trimestriel.